Toile Pop Smoke

Toile Pop Smoke

Toile "SMOKE" 🎙

 

❗️Exemplaire unique❗️

 

Description de l'oeuvre :

- Tableau tradigital au format 70x70 cm.

- Monté sur un chassis en bois. 

- Création digitale pour les portraits. Du tissu Dior a été collé directement sur la toile après l'impression pour faire écho à ses différentes musiques. 

 

Contenu du packaging :

- Toile 70x70 cm 

- Kit d'accroche avec vis et chevilles

- Certificat d'authenticité sur plexiglas 

 

Qu'est ce que "tradigital" ?

C'est un mix entre les termes "traditionnel" et "digital" pour signifier que la création détient ces deux types de processus. ✏️ 🖥

 

Création de l'oeuvre :

Tous nos produits sont réalisés à la main dans notre atelier parisien. Nous utilisons une tablette graphique avec Photoshop pour vous créer des oeuvres uniques. Le temps de réalisation varie entre 2h et 4h pour les créations simples. Pour les éditions limitées, le temps fluctue entre 40 et 50 heures comptant les recherches en lien avec l’artiste et la production.

 

Livraison : 

Toutes les commandes sont traitées entre 24 et 48 heures suite à votre commande.

 

A propos de Pop Smoke : 

Lorsqu’il disparaît subitement dans la nuit du 18 au 19 février 2020, Pop Smoke, alors âgé de 20 ans, était au sommet de sa gloire. Et pourtant, son succès fulgurant laissait présager que son ascension était loin d’être terminée.

Révélé en 2019 avec « Welcome to the Party », un titre aussi entraînant que menaçant, il incarnait alors l’excellence et la vitalité croissante de la scène drill de Brooklyn. Reconnaissable parmi mille, sa voix rude et usée, malgré son jeune âge, se prêtait à son personnage de héros mal famé contre qui il ne faisait pas bon se dresser. Représentant New York, il collaborait avec les stars établies de la métropole, telles que Nicki Minaj ou l’idole du Bronx A Boogie wit da Hoodie, mais aussi avec celles en devenir, à l’instar de Lil Tjay et Fivio Foreign.

Pop Smoke venait du quartier périphérique de Canarsie et sa prose capturait cette énergie singulière du « vrai Brooklyn », une atmosphère qu’il a également restitué dans la vidéo de « Welcome to the Party ». Ancré dans les rues de New York, son argot local résonnait dans les cinq districts de la Big Apple, mais aussi au-delà. Des fans du monde entier se sont laissés séduire par la noirceur et l’authenticité de son premier projet, Meet the Woo (2019), et de sa suite Meet the Woo 2, qui est sorti quelques semaines à peine avant son assassinat. Publié en 2020 à titre posthume, son album Shoot for the Stars, Aim for the Moon, produit par 50 Cent, montre que son potentiel s’étendait bien au-delà de la drill. Texte en provenance d'Apple Music.

    400,00 €Prix
    Il ne reste que 1 article(s) en stock